Notre géant Bourcat

1 – origine et objectifs du projet
Depuis quelques temps, des questions se posent sur le besoin de trouver une nouvelle dynamique pour la Vogue Saint Laurent et notamment pour son défilé. Les organisateurs (association VSL / mairie) souhaitant que les habitants s’approprient mieux leur fête de village et en soient plus partie prenante.
L’idée était donc d’imaginer un projet innovant, qui permette aux Bourcats, habitants, associations, écoles… de s’impliquer, mais qui permette également un important rayonnement de la commune. Un projet suscitant l’envie, l’enthousiasme et la curiosité.
Proposée en ce sens au comité consultatif animations évènements de la commune, l’idée de créer le géant du Bourg d’Oisans a fait son chemin. Et c’est le groupe de travail Culture du comité qui a approfondi le dossier et décidé de proposer aux élus la mise en route de cette aventure, hors du commun.
2 – Qu’est-ce qu’un géant ?
Pour tenir ce projet sur la durée, et bien au-delà… le groupe de travail culture propose donc la création d’un géant fabriqué dans les règles de l’art, un géant traditionnel, à l’image des géants du Nord, de Belgique ou d’Espagne.
Un géant est considéré dans la tradition comme un être à part entière. Le personnage qu’il représente peut être réel ou fictif, mais doit être ancré profondément dans le territoire de la commune dont il est habitant et être lié à son patrimoine ou son histoire, il est enraciné dans la tradition et fait partie de la culture populaire.
Un géant est baptisé (cérémonie de baptême républicain), peut se marier et avoir des enfants. La tradition veut qu’il soit porté et qu’il danse dans les rues les jours de fête, de carnaval, braderies, foires….
3 – Un géant fabriqué dans « les règles de l’art », késako ?
Un véritable géant fabriqué « dans les règles de l’art », est constitué de bois et d’osier.
La tête et les mains peuvent être composés de résine de polyester, ou de carton (qui est la référence traditionnelle). Selon le temps durant lequel il est travaillé les rendus peuvent être multiples. C’est ici la fabrication traditionnelle qui est choisie pour notre géant (plus écologique).
4 – Fabriquer le géant, avec qui ?
Très ancrée notamment dans le Nord de la France En Espagne et en Belgique, la tradition de fabrication des géants y est un art connu, reconnu, et qui possède de véritables spécialiste du sujet. La région Hauts de France recense à ce jour plus de 600 géants et possède sa fédération.
C’est donc tout naturellement que celle-ci a été contactée. Très intéressée par le projet que lance la commune du Bourg d’Oisans, la fédération, par le biais de son vice-président Jean-Denis Faucquenoy, a donc décidé de nous aider et de nous mettre en contact avec les personnes ressources indispensables.
C’est ainsi que le contact a été pris avec Pierre Loyer, jeune facteur de géants, qui réalisera la structure (corps, visage, mains) de notre nouveau Bourcat ! On vous en dira plus sur lui bientôt.
5 – Notre géant
Les connaissances minimales requises sur le processus de fabrication d’un géant acquises, le facteur de géants identifié, reste à déterminer qui sera le géant du Bourg d’Oisans.
C’est le groupe de travail culture du Comité consultatif qui a déterminé son profil.
Notre géant sera donc :
1. Un cristallier, colporteur
2. Le visage souriant
3. Parties du corps en carton travaillé sur plusieurs mois (rendu lisse).
4. Porteur d’une moustache et d’une barbichette.
5. Son corps sera séparable en deux parties pour faciliter ses déplacements et son rangement
6. Fabrication traditionnelle
7. Il sera porté humainement, l’idée est de solliciter une association ou des associations qui pourraient proposer 1 porteur titulaire, et des porteurs « suppléants », avis aux amateurs.
8. Taille : 3,50 mètres
9. Poids : environ 35 à 40kg
10. Bras fixes
11. Le pilotage de la fabrication des vêtements sera associé par l’association Bourcate « Coutumes et traditions ».
12. La fabrication des accessoires se fera au Bourg d’Oisans, proposition sera faite auprès des écoles, commerçants, artisans….
13. Son nom : nous souhaitons proposer cette épineuse question à la réflexion des enfants de l’école primaire du Bourg d’Oisans. Un nom bien évidemment en lien avec l’histoire du Bourg d’Oisans.
14. Son histoire : toutes celles et ceux qui souhaitent imaginer son histoire, son parcours de vie seront invités à nous proposer leur écrit. Une version « définitive » de son histoire sera choisie, mais chaque proposition sera conservée et valorisée par le moyen qui sera jugé opportun par la commission.
6 – Planning
· Début de fabrication fin 2017, début 2018, pour livraison du géant, en mai 2018.
· Dès réception, fabrication de son costume et accessoires.
· Baptême : le jour de la Vogue – Le 5 août 2018
7 – Le Baptême
Le baptême d’un géant est très formel.
Il faut d’abord noter que lors de la cérémonie, un géant est accompagné de son parrain et de sa marraine « géants », il s’agira des géants Flipp et Zabeth de Berck sur Mer (62).
Seul un nombre restreint de personnes aura vu le géant complet et vêtu avant le baptême. Au début de la cérémonie de baptême le géant est couvert d’un drap, sont uniquement visibles son parrain et sa marraine, qui l’entourent. Monsieur le Maire assure la cérémonie de baptême et accueille ce nouvel habitant par un discours. Il est ensuite dévoilé.
Un géant peut également être parrainé par un « humain ».
Un chant souhaitant longue vie au géant doit également être entonné, il existe un chant traditionnel du Nord, le texte et la partition nous serons communiqués, on peut, de plus, imaginer une chanson créée pour l’occasion. Seront à cet effet sollicitées les chorales du Bourg d’Oisans et l’école de musique, peut-être les enfants des écoles pour le texte.
Le géant est alors baptisé à la « boisson pétillante ».
Viendra ensuite le temps du premier défilé et de la première danse de notre géant.
Au-delà de cette partie « traditionnelle », chacun est invité à imaginer à nous faire partager ses idées et propositions, pour que cette fête soit un moment marquant, inoubliable de la vie de la commune, que ce soit au niveau de l’organisation, ou des animations.
8 – quelques infos encore…
Au long de sa vie un géant est amené à voyager, une fois recensé comme géant traditionnel, il peut participer à des rassemblements de géants partout où ce type de festivités existe (y compris à l’étranger). Pour assurer cette gestion, à terme, il sera probablement opportun de créer une association type « les amis du géant ».
Le géant du Bourg d’Oisans sera donc un vecteur promotionnel de la commune et du territoire à chaque fois qu’il sera en déplacement.
Localement notre géant pourra sortir sur chaque évènement festif se déroulant sur la commune : Vogue, Foire, Alpe d’HuZes, passage du Tour de France, Marmotte, etc.
Il est à noter qu’une sortie de géant ne passe pas inaperçue et possède un pouvoir attractif très intéressant, notamment auprès des caméras et photographes…
En dehors de son porteur titulaire, il peut également être proposé à tout individu qui le souhaite, de s’essayer au portage de géant, lors d’une de ses sorties, un diplôme officiel de porteur du géant du Bourg d’Oisans lui sera alors remis.
9 – suivi, pilotage du projet, contacts.
Coordination du projet :
– groupe de travail culture du comité consultatif animations évènements.
– Mairie,
– fabrication du géant : Pierre Loyer
– fédération des Géants du Nord : vice-président Jean-Denis Faucquenoy

Fermer le menu